ALEXIA TURLIN: Des montagnes de douceur, schindlersalmerón: Design

30/04/2019

 

 

13.04.2019 - 08.06.2019 Le travail d’Alexia Turlin a de multiples facettes : vidéaste, illustratrice, créatrice d’installations, elle multiplie les expériences artistiques et imagine desS œuvres qui rassemblent et permettent d’élargir nos idées reçues sur l’art et les lieux qui l’abrite.Cette exposition présente une facette de son travail plus traditionnelle quant au sujet et aux supports utilisés. Cependant, les apparences sont trompeuses. Si la montagne et son univers sont bien présents, nous sommes loin de simples représentations alpestres. Les références à ces représentations sont sans doute présentes, mais ici, c’est une autre image de la montagne qui nous est montré : devenant flottante, presque aérienne, ou au contraire d’une menaçante et inquiétante matérialité, la montagne devient symbole et non plus simple reproduction. Un travail permettant de casser les codes souvent rabattus de l’imagerie des alpes et de nous offrir une vision plus onirique et contemporaine du contexte géologique qui est le nôtre.

 

Alexia Turlin vit à Genève et en Valais. Artiste, diplômée de la HEAD et de l’ECAV. Fondatrice de l’atelier Milkshake Agency, elle travaille volontiers en collaboration. Elle conçoit et anime des visites-ateliers pour jeune public au Centre d’art contemporain de Genève et intervient à la HEAD. Expose régulièrement en Suisse et à l'étranger.

 

 

En 2002, les architectes Margarita Salmeron et Christoph Schindler font du design leur préoccupation principale. Les objets qu’ils créent s’adressent autant à une clientèle de particuliers qu’à l’équipement haut de gamme d’espaces collectifs.

De leur métier initial, le couple de designers garde une structure de pensée architecturale. Leurs pièces sont construites comme des bâtiments. Ils aiment à dire qu’ils fabriquent de l’«Architecture de meubles ».  L’expression souligne que la construction,  est le point central de la conception.

Leur mobilier se caractérise par l’usage de matériaux naturels (bois, cuirs) ou industriels (métal), travaillés dans un esprit judicieux et esthétique, tout en restant pratique et robuste pour correspondre aux normes demandées pour les espaces collectifs. Néanmoins, ces pièces restent épurées et extrèmement soignées dans leurs détails et leurs factures.

Dans leur production, Christoph Schindler et Margarita Salmerón font régulièrement référence à l’histoire du design ou du mobilier. Ainsi, redéfinissant l’escabelle - siège alpin par excellence – ils en reprennent les grandes lignes, tout en le rendant confortable, fonctionnel et résolument design.

Également actif dans l’enseignement, Christoph Schindler et Margarita Salmerón Espinosa s'efforcent d'intégrer les possibilités et les conditions de l'architecture dans leurs cours de design. 

 

Share on Facebook
Please reload