Brigitte Crittin et les Éditions L'Esprit de la Lettre


27.8 - 17.8.2022 Pour la rentrée, La galerie Les Dilettantes a le plaisir de présenter le travail de Brigitte Crittin et les Editions Esprit de La Lettre.


La recherche artistique de Brigitte Crittin est essentiellement soutenue par son amour des mots et de la poésie. Inspirée par la parole de poètes tels que René Char, R.Tagore, François Cheng, Nicolas Bouvier, Ghérasim Luca, Zéno Bianu, Eliane Vernay, elle leur donne une densité physique avec ses outils de plasticienne, cherche à tisser des liens entre poésie et langage plastique.

Avec des matériaux très légers - papier calque, polystyrol, radiographies médicales – et un graphisme personnel, la plasticienne découpe les mots qui deviennent alors de souples sculptures, ondulent à l’air libre, se donnent à lire comme des membranes de mots, faisant ainsi vibrer la paroles des poètes.

Les poèmes découpés de Brigitte Crittin sont un éloge de la légèreté et du mot. Ses œuvres les sortent de l’aplat du livre et de la page, pour leur donner une essence spatiale entre ombre et lumière.

Née à Sion, Brigitte Crittin vit et travaille à Genève. Elle est licenciée en Sciences sociales et psychologiques et diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Genève. Après vingt ans de collaboration artistique et pédagogique pour le Théâtre du Loup à Genève, elle s’investit pleinement dans son cheminement artistique. Son travail a été exposé en Suisse Romande et en Valais, notamment à la Ferme Asile (Sion).


Petite maison d’édition créée en 2012 à Genève, L’Esprit de la Lettre se proposait à l’origine d’éditer des livres uniquement numériques. Son nom a d’ailleurs été choisi en référence – et en clin d’œil – à cette présence électronique. Puis l’affection portée au papier prenant le dessus, ses publications sont assez rapidement devenues tangibles.

Aujourd’hui, L’Esprit de la Lettrepropose des ouvrages en lien avec le travail de certains artistes – souvent hors des grands boulevards du marché de l’art – de poésie, de bibliothéconomie et autres sujets plus atypiques. Ses coups de cœur ne permettent pas de délimiter ses territoires avec exactitude, ce qui reflète assez précisément la vie professionnelle de sa fondatrice.